Comment se protéger du commerce itinérant


Conseil

Nous avons tous déjà ouvert la porte à ce qu’on appelle «un vendeur itinérant». Pratique courante, le porte-à-porte pour vendre ses services peut être une tactique intéressante. Mais attention! Il y a ce qu’on appelle des «pedler». En fait, dans le commerce itinérant, il y a pas moins de 90% de «pedler» pour 10% de vraies entreprises.  

Tout d’abord, que-ce qu’un «pedler»? C’est une personne qui fait du porte-à-porte pour vendre des services qui ne donnent pas en réalité ou qui font un mauvais travail, toujours dans le but de faire de l’argent. Vous payez alors pour un service que vous ne recevrez jamais ou qui sera mal exécuté. Après une réclamation, ces personnes font preuve d’insolvabilité, soit parce que les travaux ont mal été et qu’ils ne veulent pas les exécuter à nouveau, soit pour une raison de faillite payante ou simplement par fraude.  

Il existe cependant plusieurs façons de «ne pas de faire avoir!»

Demandez à voir leur permis

Un vendeur itinérant doit avoir un permis de la protection du consommateur. Bien qu’un permis ne garantisse pas à 100% l’honnêteté de la personne, il aide de beaucoup. De plus, ce permis vous indemnise en cas de problème.

Aller voir les références

Avant de signer quoi que ce soit, vérifier les références de la personne devant vous.

Site internet: un site internet, ou l’absence de site internet, en dit beaucoup sur une entreprise. Rares sont ceux qui n’en possèdent pas. De plus, regardez s’il y a des commentaires de clients. Ils en disent beaucoup sur une compagnie. L’absence de commentaires également.

L’adresse et téléphone: est-ce que l’entreprise a une adresse ou un numéro de téléphone mentionné à quelque part? Le fait qu’ils vendent par porte-à-porte ne signifie pas qu’ils en n’ont pas, au contraire. Si vous n’arrivez pas à trouver une adresse ou numéro quelconque, c’est plutôt louche.

Bien qu’un mix de ces critères demeure un bon indicatif, il faut tout de même rester prudent. Cela garantit rien à 100% mais donne tout de même une bonne idée.

Registraire des entreprises

Finalement, vérifiez dans le registraire des entreprises si l’entreprise en question y est enregistrée. Toutes entreprises doivent y être enregistrées. Si elle ne l’est pas, il s’agit peut-être d’une fraude.

Sachez également que le Code civil est une bonne protection pour vous. Selon l’office de la protection du consommateur, on peut à tout moment mettre fin unilatéralement à un contrat de service. Une bonne façon de se sauver en cas de pépin.

Finalement, n’ouvrez pas à n’importe qui et restez toujours vigilant! Faites confiance à des entreprises qui respectent toutes les conditions mentionnées plus haut.

Pour faire affaire avec Select Seal, contactez-nous au 1-844-550-2525!